Accueil

Forum - Ma-bimbo.com, jeu de mode ! Jeu de filles et jeu pour filles

Pages : 1 ... 23 24 25

#601 Le 01-06-2019 à 23h16

Bimb'Argent
öyokû
...
Lieu: Maldives lol
Messages: 14 226

Rickety : j'écris les phrases sur mon carnet et je les mémorise et après je fais l'oral et si tu veux apprendre une nouvelle langue tu dois etre motiver , motive toi meme et n'attend jamais le profs et les autres , moi j'ai apprit le français parce que je veux et j'aime cette langue .
Ps : je vais commencer à donner des cours d'arabe en MP à tous les personnes qui veulent l'apprendre et si vous voulez apprendre venez au MP .


Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais donne autant de lumière.
https://zupimages.net/up/19/28/6emt.jpg https://zupimages.net/up/19/28/byjc.jpg https://zupimages.net/up/19/28/44si.jpg
Cliquez / Mon topic / Mon topic (2)

Hors ligne

#602 Le 02-06-2019 à 00h37

Bimb'fusion
sondimaliquap
Déjà trop loin pour abandonner.
Lieu: Paradis $
Messages: 5 803

Bonsoir les filles!
J'aime beaucoup la littérature , et j'aime bien lire les romans français.
Je veux m'améliorer en français alors je lisais des romans et lorsque je comprends pas des phrases ou des mots je les traduire pour comprendre , et je les enregistre sur mon carnet, et j'essaie de communiquer avec mes potes en français , parce que la communication joue un grand rôle pour apprendre une langue et je regarde des films ou des séries avec un sous-titre et j'enregistre toutes les phrases. Alors je fais maintenant une formation pour apprendre mieux la langue française. C'est ça que je faisais
La langue arabe c'est ma langue , alors je lisais des livres d'arabe aussi , et si quelqu'un veut apprendre l'arabe je suis là

Dernière modification par sondimaliquap (Le 02-06-2019 à 00h39)

Hors ligne

#603 Le 05-06-2019 à 15h16

Bimb'parlotte
Isabella5553
"Cigale, je vois un pauvre champignon au cœur de pierre, en amitié avec la mort."
Lieu: Aléatoire
Messages: 2 588

Merci Jujudus pour tous ces liens et conseils pratiques ! /vendor/beemoov/forum/../../../public/forum/smilies/smile.png

Personnellement, pour ce qui est de mon apprentissage de l'espagnol, c'est des hauts et des bas, je manque encore de discipline. x) Cependant j'ai commencé à lire plus sérieusement de la littérature en anglais. J'ai acheté en e-book The Castle of Otranto, qui est considéré comme le premier roman gothique. J'ai seulement fini de lire la présentation, avec la vie de l'auteur et tout, et je comprends bien, je me contente de surligner le vocabulaire inconnu pour l'apprendre ensuite, sans chercher plus précisément dans le dico. Dans un premier temps j'essaie de pas aller plus loin que l'inférence, ça me fait gagner du temps.

J'ai lu Dracula et Jane Eyre aussi, même si en français. Ils sont assez longs haha. Mais j'avais adoré les deux, surtout l'ambiance dans Dracula et les personnages dans Jane Eyre, elle est vraiment une héroïne originale et marquante. Mes souvenirs sont pas très frais mdr mais c'est vrai que j'aime énormément tout ce que j'ai pu lire de littérature anglaise.

C'est les vacances pour moi, j'ai eu mes dernières notes de partiels aujourd'hui, deux 17, en "Mythes et récits fondateurs", un cours sur le mythe d'Electre et en "Approches interdisciplinaires de la littérature", un cours sur les femmes au théâtre/les femmes de théâtre.
Je me disais que, comme j'ai plusieurs cours de littérature sous la main, je pouvais en partager des passages/informations/ressources si des personnes sont intéressées par certains trucs en particulier (j'ai surtout beaucoup de choses sur le théâtre). Donc voilà, hésitez pas à me demander en mp, par exemple, j'aurai peut-être quelque chose qui pourrait aider (même si je promets rien, je n'ai que 4 semestres derrière moi après tout! xd).

Comme c'est les vacances, je lis en ce moment/j'ai lu récemment :

> Mémoires d'Hadrien de Yourcenar et La Tentation de l'Occident de Malraux.

> Autobiographie d'une courgette de Gilles Paris. C'est l'histoire d'un petit garçon qui tue sa mère par accident et qui devenant orphelin raconte sa vie quotidienne dans un foyer. J'ai bien aimé l'optimisme de l'oeuvre car il se fonde sur un paradoxe (vu ça commence de manière tragique) mais en même temps certains passages m'ont paru à côté de la plaque et puis c'est pas mon style, à mes yeux ça reste de la littérature d'enfance, et je ne sais pas si elle est très qualitative (j'ai pas d'autres références à part Le Petit Prince). C'est écrit tout le long d'une manière "enfantine", avec par exemple des premiers degrés qui créent une sorte de poésie et des passages touchants, mais à force c'est lourd et lassant, et forcément un peu stéréotypé. Les points positifs à mes yeux c'est que c'est très simple à lire, ça parle de la vie en orphelinat (à ce compte-là malgré tout je préfère me tourner vers de la non-fiction !), et ça permet de lire quelque chose "jeune public", chose que je n'ai jamais fait même enfant. Pas fan.

> Guerre et Paix de Tolstoï ! En fait, j'ai l'édition Folio et donc dans ma trad c'est "La Guerre et la Paix". En dehors de séries, je n'ai jamais entamé de roman si long, le premier tome que j'ai fait mille pages et sans doute que le deuxième en fait à peu près autant. Je n'en suis qu'à la page 227 ; quelques personnages retiennent mon attention, j'ai hâte de poursuivre pour les connaître mieux, mais rien de transcendant pour le moment, je suis en plein dans les discussions militaires et stratégiques, c'est pas que ça m'ennuie mais un peu quand même mdr.

> le Lancelot-Graal, également appelé le Lancelot en prose ou bien le Cycle de la Vulgate (ou la Vulgate tout court mdrr ça en fait des titres!). J'ai juste fini Kaamelott hier en fait mdr et j'ai un délire accru avec la musique celtique en ce moment qui fait qu'il me faut une occupation qui aille avec cet écoute, et dans mes bouquins y a celui-ci qui convient. J'ai étudié le Lancelot de Chrétien ce semestre, mais la forme versifiée me gênait. En prose, il a l'air de contenir beaucoup plus d'informations sur la légende arthurienne et c'est réellement ça qui m'intéresse.

> The Castle of Otranto, du coup.

Dans la ville où j'étudie, il y a des cours d'arabe pour une centaine d'euros par an. J'aurais énormément voulu m'y inscrire mais j'avais déjà blinde d'occupations et de dépenses. Si ça existe toujours, j'irai à la fin de ma licence. J'arrive bien à approfondir les choses en autodidacte, mais pour commencer je préfère avoir de "vrais" cours, avec mon manque d'organisation et de discipline personnelle (et ma dispersion...) ça m'aide beaucoup.
Il parait que la poésie arabe est extrêmement prolifique, notamment du côté de l'Egypte. Je connais un peu Nawal el Saadawi grâce à Antastesia qui en parle souvent, mais sinon rien, et ça m'intéresse tellemeeeeent, mais bon, chaque chose en son temps...

Bonne fin de journée. /vendor/beemoov/forum/../../../public/forum/smilies/smile.png


               //photo.ma-bimbo.com/fr/28/13861/gd/11088611.jpg

Hors ligne

#604 Le 28-06-2019 à 19h57

Bimb'pascro
Rickety
...
Messages: 49

Jujudus: J'ai un petit problème avec la lecture sur écran. Ca me parle moins, j'ai besoin d'avoir un support papier( livre ou polycopiés). C'est assez personnel et je ne saurais pas trop l'expliquer mais voilà. Merci pour ces précisions. Je vais voir tes articles ^^

Oyoku: Ok, je vois. C'est une bonne idée de combiner les deux: l'oral et l'écrit.

Isabella: Je serais plus intéressée par les femmes de théâtre- autrices. C'est un peu le néant à part deux ou trois noms qui se courent après. Ce serait intéressant d'avoir une petite liste/ des pistes pour découvrir plus d'autrices.



Chouette initiative en tout cas !


     

Hors ligne

#605 Le 30-06-2019 à 15h09

Bimb'parlotte
Isabella5553
"Cigale, je vois un pauvre champignon au cœur de pierre, en amitié avec la mort."
Lieu: Aléatoire
Messages: 2 588

Rickety a écrit :


Isabella: Je serais plus intéressée par les femmes de théâtre- autrices. C'est un peu le néant à part deux ou trois noms qui se courent après. Ce serait intéressant d'avoir une petite liste/ des pistes pour découvrir plus d'autrices.

Ouep ça roule ! Déso du coup si je redis des noms déjà cités en mp. Ce que je vais faire pour que ça soit pratique et "économique" dans le post, c'est que je vais mettre les noms/infos principales visibles et ensuite sous spoiler des développements tirés de mon cours (ou d'ailleurs) pour approfondissements/précisions. J'ai aussi bien envie de parler des metteuses en scène que je connais un peu, pour avoir vu leur travail (à l'impro, je n'ai pas de cours dessus).

Premièrement, le travail d'Aurore Evain est prolifique et divers (ça me semble capital de la citer puisque mon cours est en partie construit sur ses recherches) : elle est à la fois une chercheuse, autrice, et metteuse en scène contemporaine (probablement comédienne, aussi). Elle remet en scène des textes dramatiques d'autrices oubliées de l'Ancien Régime et revendique le terme de matrimoine, entre autres. On trouve beaucoup d'infos concernant son travail sur son site internet (http://www.auroreevain.com/), notamment par des articles. Elle a publié (avec Perry Gethner et Henriette Goldwyn) chez Classiques Garnier une anthologie en cinq volumes intitulée Théâtre de femmes de l’Ancien Régime, avec un découpage par siècles. Le problème de cette anthologie est évidemment son prix, on tourne entre 30 et 40€ pour un volume. Un site internet lui est entièrement dédié où heureusement il y a pas mal de contenu gratuit (http://www.theatredefemmes-ancienregime.org/), avec des noms d'autrices, de pièces, et des extraits de ces pièces.

Il y a donc celle qui serait la première femme dramaturge française : Marguerite de Navarre, surtout connue pour L'Heptaméron, écrit entre 1530 et 1540 de nombreuses pièces : pièces religieuses, comédies religieuses, voire des farces ; Le Malade, source du Malade imaginaire (Molière), ou L’Inquisiteur (vers 1535), petit prototype du Tartuffe (Molière).

Spoiler (Cliquez pour afficher)


"Les femmes autrices de théâtre ont donc existé avant le 19ème mais d’une manière invisibilisée : Marie-Catherine Desjardins dite Madame de Villedieu à l’époque de Molière a autant de succès que lui : elle écrit La Favorite, une pièce à succès, représentée par Molière en 1665 devant Louis XIV.

Spoiler (Cliquez pour afficher)

Certaines de ces œuvres sont gratuitement accessibles en ligne (http://madamedevilledieu.univ-lyon2.fr/oeuvres-et-editions-en-ligne-532464.kjsp?RH=grac10&RF=grac36).

"Antoinette Des Houlières ou Madame Deshoulières, (1637-1694)
Connue pour son travail poétique avant son théâtre. Tragédie historique en vers, Genséric (1680), publiée anonymement.

Spoiler (Cliquez pour afficher)


"Catherine Bernard (1663-1712), a écrit la tragédie Laodamie. Première femme à écrire une pièce qui sera jouée à la Comédie-Française. Elle vit uniquement de sa plume, en rupture avec sa famille (protestante mais se convertit au catholicisme). Couronnée à plusieurs reprises par l’Académie Française, elle est une autrice reconnue à la fin du 17ème siècle. Brutus est complètement pillée par Voltaire en 1730, c'est un plagiat quasi intégral qui compromet la postérité de Catherine Bernard puisque Voltaire se revendique de Fontenelle : disparition de son nom.

Spoiler (Cliquez pour afficher)


"Olympe de Gouges est au départ une femme de théâtre : elle a écrit Zamore et Mirza ou l'Esclavage des Noirs (publié parfois sous d'autres titres), drame en trois actes, qui questionne l’esclavage et ses violences, La Nécessité du divorce et Le Couvent ou Les vœux forcés. Dans son cas il s'agit donc d'un théâtre très politique/politisé." J'ai pas grand chose là-dessus mais les textes sont trouvables sur gallica, wikisource, mais aussi version papier, j'ai trouvé quelques éditions. Elle est déjà plus connue que les précédentes, c'est son théâtre qui l'est moins.

D'autres noms : Marie-Anne Barbier, Françoise Pascal, Louise Labé, Catherine Des Roches, Mademoiselle Monicault (proche du théâtre que Marivaux commence à mettre en place avec des personnages de la Commedia dell’Arte), Louise-Geneviève de Sainctonge (des tragédies lyriques)...

Maintenant, pour ce qui est du 19ème à nos jours (ce qui m'intéresse davantage, bien que ce soit plus évident d'un côté car plus de sources, de contenu, c'est moins facile d'un autre côté car aussi plus vaste) :

Je crois que Mary Shelley a écrit un peu de théâtre, ainsi que George Sand. Et Sarah Bernhardt a écrit son propre théâtre car elle en avait marre de jouer toujours les mêmes rôles.
Au 19ème il y a (selon mon cours) des "comédies qui commencent à subvertir les relations homme-femme (le vaudeville, paradoxalement, comme une arme d’interrogation : Virginie Ancelot écrit une quarantaine de pièces, des comédies légères comme lieu où les codes sont joués et déjoués, ou Delphine de Girardin). Quelques autrices de drame historique, pas du tout de drame romantique et de tragédie."

"Entre 1958 et 2002, aucune entrée de femmes à la Comédie-Française. En 2002, texte de Marguerite Duras qui rentre au répertoire, Savannah Bay (1982), en 2003, Marie NDiaye, Papa doit manger. En 2006, Muriel Mayette-Holtz est la première femme nommée à la tête de la Comédie-Française. Elle fait entrer des autrices comme Naomi Wallace en 2012 (Une puce, épargnez-la, dans une mise en scène d'Anne-Laure Liégeois) : politique d’ouverture d’une institution très en retard."

J'ai l'impression (je me trompe peut-être) que Duras est la dramaturge francophone la plus connue aujourd'hui et une des plus mises en scène. Les Eaux et Forêts, mise en scène par Michel Didym, est actuellement en tournée en Chine (ça m'a fait drôle quand j'ai vu les affiches traduites). L'Amante anglaise est souvent recrée (même si elle tire beaucoup de sa popularité de sa première mise en scène de Claude Régy). Personnellement, j'ai seulement lu Agatha. Nathalie Sarraute aussi.

On a brièvement abordé les travaux (de mise en scène) de Julie Taymor pour ce qui est du théâtre de grande audience à l'américaine (comédie musicale), puisqu'elle a réalisé une mise en scène du Roi Lion en 1997 qui est très connue et encore très populaire.

Il y a Yasmina Reza et sa pièce « Art » qui est également très célèbre.

Sinon, j'ai croisé assez souvent les noms/j'ai vu des mises en scène de Marion Aubert, Irina Brook (pour la mise en scène), Julia Vidit (mise en scène encore), Françoise Klein (pas très connue en dehors de chez moi je crois, artiste plasticienne et metteuse en scène) et pour la dramaturgie une fois celui de Suzanne Lilar (Le Burlador (1946), une réinterprétation originale du mythe de Don Juan vu d'une perspective féminine et faisant montre d'une analyse psychologique d'une grande profondeur, source : sa page sur wikipédia xD), et de Liliane Wouters. J'avais beaucoup aimé Spirit de Nathalie Fillion, ses mises en scène (mais elle écrit aussi!) sont poétiques et audacieuses. L'année prochaine, je vais aller voir sa nouvelle pièce intitulée Plus grand que moi. Le nom de Sarah Kane également pour des pièces fortes avec comme thématique centrale la violence, physique, verbale ou sexuelle.

Il semble que sur ce site (https://femmes-de-lettres.com/2019/03/14/trois-autrices-de-theatre-parlent-du-monde-du-travail-le-jeudi-14-mars-a-la-bibliotheque-landry-dans-le-dixieme-arrondissement/) il y ait pas mal de noms, peut-être que tu trouvera quelque chose d'intéressant.

Je pense avoir fait le tour (du peu que je connais bien-sûr!) /vendor/beemoov/forum/../../../public/forum/smilies/smile.png Le problème, encore le même, c'est que c'est presque qu'exclusivement français.


Sinon ! ~~~~~~~~~~~


Puisque c'est dans le thème, est-ce que des gens ici participent aux initiatives littéraires prévues sur les réseaux ?

Il y a notamment le female readathon d'Antastesia :

la vidéo où elle l'annonce


où le but est de lire : une poétesse, une femme en littérature étrangère, un livre de non-fiction écrit par une femme, un livre écrit par une femme queer, et un livre écrit par une femme racisée (mais on peut cumuler en un livre plusieurs objectifs).

Je participe avec Arbres d'hiver de Sylvia Plath pour la poésie/littérature étrangère (en édition bilingue<3), j'avais envie de relire Toni Morrison aussi sauf que je trouve pas d'éditions bilingues et j'avais le souvenir d'une écriture assez particulière voire difficile par moments et donc si je l'ai seulement en anglais ça pourrait être compliqué (mais d'un côté pas trop l'envie de la lire en français, à voir). Et j'ai Orlando de Woolf qui traîne depuis 107 ans dans ma bibli donc ça c'est bon. Pour la non-fiction j'hésite encore.

Il y a aussi le défi "Je la lis" (http://ledeuxiemetexte.fr/jelalis/) qui m'intéresse mais je ne sais pas encore si j'aurai le temps.

Sinon (encore), je suis en pleine lecture de Khalil Gibran, j'ai terminé Spirits Rebellious que j'ai vraiment bien aimé. Je l'ai lu en anglais mais je crois qu'il est traduit de l'arabe (je dis je crois parce que l'auteur a écrit dans les deux langues). C'est très spirituel mais pas du tout dogmatique, et aussi en avance sur son temps (à propos de la condition des femmes dans les pays arabes et celle des plus défavorisés, la critique de la société est assez forte (même parfois exagérée et hyperbolique (les riches sont tous des méchants, sans exception) : par ces aspects ça m'a un peu rappelé l'atmosphère des contes)).

Je me demande si c'est pas mon plus long post ever.


               //photo.ma-bimbo.com/fr/28/13861/gd/11088611.jpg

Hors ligne

#606 Le 13-07-2019 à 17h16

Bimb'powa
bimbocool06
...
Messages: 639

On va souvent chercher loin ce que l'on a tout près...
Une seule d'entre vous a eu la curiosité d'acheter le roman de ma Maman et lui a fait le plus beau des compliments.
Son roman ne se trouve que sur Amazon et vous pouvez en lire les premières pages.
C'est moi qui ai peint la première de couverture...
Il s'appelle
Je t'emporte avec moi

Hors ligne

Pages : 1 ... 23 24 25